cellar door

{ . }

Cellar door 

 

 

Les cieux filent, les horizons se répondent en vagues.

Monde glissant tous azimuts, nature trompeuse aux surfaces brillantes ou distordues.

Observer minutieusement le soin qu´elle met à se dérober.

 

 

Corps habité par un autre continent, esprit éveillé par les brumes nocturnes,

celles qui accompagnent la venue du jour.

 

 

 

 

Trouant les campagnes, les forêts: des cités désenchantées, désargentées, loin des canaux vénitiens, hermétiques aux vents méditerranéens.

Dans ces villes humides, où les héritages maudits font courber les épaules,

abaisser les regards, le bruit du monde se fait inaudible.

Une ville dont on a coupé le fil.

Nulle broderie.

Une ville que l´on laisse tomber en ruines, comme une pierre sous les mousses, mais dont on sent les anciennes odeurs.

Une ville dont transparaissent malgré tout les temps heureux.

Vécus et fabulés.

Comme ces guirlandes bleues métalliques qui ornaient les soirées de tes sept ans.

 

 

© Alex Caroll

 

 

 

 

 

 

 

{ . }

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.